18/10/2011

L’apocalypse selon Saint Jacky / Blast, T2 / Larcenet / Dargaud

 

Polza Mancini est en garde à vue, interrogé sans relâche par deux flics chargés de lui tirer les vers du nez pour faire la lumière sur l’agression d’une jeune femme dont Polaz est soupçonné d’être le coupable. En réponse à la pression exercée par les deux policiers, Polza ne se départi pas d’un calme admiratif pour raconter son errance dans un monde de brutes qui lui semble étranger. Il faut dire que son obésité flagrante ne lui a pas rendu la vie facile. Sujet de railleries, oppressé par la masse graisseuse et les quolibets qu’elle provoque, Polza s’est réfugié dans une profonde quête intérieure, entretenue par l’ingestion d’alcool et de chocolat. La mort de son père lui valut une révélation intense. Une sensation plus intense que l’orgasme l’a submergé, un blast libérateur qui lui fait totalement oublier sa difficile condition physique et sociale. Son parcours l’a ensuite mené vers une retraite en forêt, en harmonie avec cette nature qui ne le juge pas, qui l’accepte tel qu’elle l’a fait. Plongé dans un torpeur salvatrice, il n’a pas vu venir le danger, cette agression violente qui provoque un nouveau départ. Il échoue sous les coups d’une barre de fer d’un dealer qui le prend sous son aile et lui fera connaître de nouveaux blasts. Une étourdissante introspection subversive dans les secrets du crépitement de notre existence. « L’apocalypse selon Saint Jacky », deuxième tome de « Blast », par Larcenet, aux éditions Dargaud.

 

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : l’apocalypse selon saint jacky, blast, larcenet, dargaud |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.