08/10/2011

L’Organisation / Parker, T2 / Cooke, Stark / Dargaud

 

Quand vous entrez dans cet album, vous êtes immédiatement placé face à un type implacable, au cœur sec et à l’âme meurtrie. Parker est un cambrioleur exceptionnellement doué. Mais il s’est fait doubler par sa femme qui lui a tiré dessus et est parti avec un autre. Ca l’a dévasté. Depuis lors, Parker s’est endurci. Il ne ressent plus aucune pitié ni aucun sentiment d’empathie. Son esprit n’est habité que par la vengeance. Il va l’assouvir car il en a la volonté et que l’instinct de survie lui est chevillé au corps. Pour échapper aux tueurs qui le traquent, Parker doit identifier le commanditaire et l’éliminer. Il va donc remonter le courant jusqu’à sa source, et régler ses comptes. Vous l’avez compris, ce récit s’annonce énergique. Et effectivement la progression du personnage prend des allures extrêmement brutales, une ambiance renforcée par le traitement graphique, un dessin taillé au couteau et une bichromie incisive, froide. Cet homme seul ne peut compter que sur lui-même et sur quelques vieilles relations fiables. Il s’attaque, relativement démuni, à des gros pontes de la mafia, influents dans les sphères du pouvoir. Un polar noir à souhait. Dommage que le rythme soit cassé à un certain moment, quand la BD laisse place à un texte illustré d’une excessive longueur, avec pour résultat la perte du fil de l’histoire. « L’Organisation », second tome de « Parker », par Cooke et Stark, aux éditions Dargaud.

 

 

07:16 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : l’organisation, parker, cooke, stark, dargaud |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.