01/10/2011

Nouméa-Tchamba / Carmen McCallum, 11 / Emem, Duval / Delcourt / coll. Neopolis

 

Carmen McCallum est une mercenaire parmi les plus douées de sa génération. Elle vend ses services et ne s’encombre pas trop d’états d’âmes, du moins elle essaie de ne pas guider ses choix en fonction des sentiments. Pourtant, elle va vivre ici un cas assez lourd de conflit moral. Prise au piège par une intelligence artificielle dénommée Dommy, Carmen se trouve enrôlée malgré elle dans une mission à caractère écologique. Dommy emmène virtuellement Carmen dans une présentation 3D des agissements de Gasprod, une compagnie qui exploite des gisements d’hydrates de gaz grâce à une technologie expérimentale. Le problème, c’est que Gasprod s’apprête à lancer l’exploitation de manière incontrôlée et que cela a toutes les chances d’entraîner une catastrophe majeure, pas moins que l’engloutissement de la Nouvelle-Calédonie. De nombreux intérêts financiers ou stratégiques sont en jeu, qui incluent ceux d’une amie de Carmen. D’où les réticences de la mercenaire. Pour la contraindre à accomplir une mission de sabotage, Dommy lui a implanté un nano-inhibiteur dans le cerveau. Cette série d’action et de science-fiction tient d’album en album toutes ses promesses de qualité, avec un accent écologique. « Nouméa-Tchamba », onzième tome de « Carmen McCallum », par Emem et Duval, aux éditions Delcourt, collection Neopolis.

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nouméa-tchamba, carmen mccallum, emem, duval, delcourt coll. neopolis |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.