29/09/2011

Gargamel et les Schtroumpfs / Peyo / Le Lombard

 

Alors que sort sur les écrans le film des Schtroumpfs, avec une déferlante de produits labellisés, la série papier s’étoffe considérablement. Les albums se déclinent en diverses collections et en divers formats. Ces petits lutins bleus créés par Peyo sont au nombre de cent. Chacun d’eux possède sa spécificité, son rôle social au sein du groupe. Ils vivent dans un village perdu au fin fond d’une forêt touffue, au Pays Maudit. Les Schtroumpfs s’y sentent bien et vivent harmonieusement en communauté, vaquant à leurs occupations qui se résument à leurs marottes personnelles. Le Schtroumpf bricoleur bricole, le Schtroumpf grognon grogne, le Schtroumpf farceur fait des farces, et ainsi de suite. Et tous s’affairent à la réparation du barrage, leur seul véritable travail, au bénéfice de la collectivité. Leur ennemi mortel est un sorcier maladroit du nom de Gargamel. La plus grande menace qu’il leur ait occasionné consiste en la création de la Schtroumpfette, la seule femme du groupe, pour laquelle tous rivalisent et perdent la tête. Ce microcosme caricatural vit des aventures qui ont toutes pour objectif de rétablir l’harmonie en éradiquant la source du déséquilibre. Cette BD peut être lue avec autant d’intérêt par les enfants, public cible prioritaire, que par les adultes qui peuvent y déceler de remarquables analyses sociétales. « Gargamel et les Schtroumpfs », par Peyo, aux éditions Le Lombard.

 

21:38 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : gargamel et les schtroumpfs, peyo, le lombard |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.