16/05/2011

Héritages / Gourdon, Hans / Dupuis

heritages1.JPG

 

Dans la lignée de la série « Sorcières », qui a, de son côté, un peu de mal à décoller, un nouveau récit de sorcière tente d’envoûter un lectorat dont l’attrait pour le genre a été ravivé par « Les Démons d’Alexia ». Ici, nous nous intéressons également à une jeune femme moderne qui vit une vie a priori normale mais qui possède un don. Nina peut guérir les blessures par imposition des mains. L’effet secondaire de cette merveilleuse faculté, c’est que la régression du mal de la victime entraîne une altération de l’état de la guérisseuse. Nina s’en remet rapidement, mais elle évite d’étaler cette particularité au grand jour. Elle s’en est d’ailleurs fait le serment. Ainsi, lorsque son fiancé se retrouve mortellement blessé suite à un accident et qu’elle impose ses mains, elle interrompt son intervention à l’arrivée d’un témoin, enlevant toute chance de survie à son amoureux. Elle découvre ensuite que l’accident fait partie d’un complot à son encontre et que ses ennemis disposent de puissants pouvoirs. Elégamment mis en images, ce drame en un acte pourrait bien se poursuivre par d’autres rebondissements, tant les personnages sont attachants et le pitch prometteur, quoique relativement classique. En attendant on se délecte de ces pages magnifiques, au traitement pictural exquis. C’est assurément le plus grand mérite de cette BD visuellement sublime. « Héritages », par Gourdon et Hans, aux éditions Dupuis.

 

M.DESCORNET

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : héritages, gourdon, hans, dupuis |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.