21/04/2011

Ilango / Les Epées de verre, T.2 / Corgiat, Zuccheri / Les Humanoïdes associés

epeesverre.JPG

 

Cette BD échappe à la catégorisation. Elle assimile subtilement des éléments d’héroïc fantasy, d’aventure et de saga familiale. Est-ce ce savant mélange qui nous la rend sympathique ou la personnalité de ses protagonistes, ou encore l’originalité et le charme du graphisme ? Probablement une conjonction de ces différents atouts. Dans un monde dévasté par le dérèglement climatique, nous assistons à une illustration de la sempiternelle oppression des faibles par les forts. Le méchant, c’est Orland, un chef de bande qui a tué le père de Yama et réduit en esclavage toute sa communauté. Yama a trouvé refuge auprès de Miklos, un ermite qui lui a enseigné l’art du combat et maniement des armes, en particulier celui de l’épée. Car Yama possède une épée hors du commun, une épée de verre au pouvoir fabuleux. Des années plus tard, Yama recherche l’assassin de son père. Accompagnée de Miklos et de trois créatures fidèles, Yama arpente les quartiers mal famés de la cité de Karelane. Les miséreux qui s’y entassent vivent sous le joug du seigneur local et de sa terrible milice à la tête de laquelle se trouve un certain Orland. La quête de Yama lui réserve d’autres surprises de taille. Une BD enchanteresse, majestueuse, resplendissante, mais aussi obscure, grave et cruelle. « Ilango », deuxième tome des « Epées de verre », par Corgiat et Zuccheri, aux éditions Les Humanoïdes associés.

 

M.DESCORNET

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ilango, les epées de verre, corgiat, zuccheri, les humanoïdes associés |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.