15/04/2011

La Frontière / Foerster / Quadrants

Frontière.jpg

 

La frontière entre la réalité et l’imaginaire est parfois ténue. Elle peut aussi se confondre avec la frontière entre la vie et la mort, ou entre la raison et l’irrationnel, entre le bien et le mal, entre la bonté et l’ignominie de l’homme. Et si cette frontière regroupait tous ces antagonismes, Foerster nous en propose une représentation inquiétante. Les téméraires qui ont tenté de la franchir y ont laissé la vie. La fille naturelle de Billy The Kid ne manque ni d’aplomb ni de plomb. Elle tient son tempérament de son illustre paternel, redoutable bandit, immense légende du Far-West. Tout au long de sa vie aventureuse, Billy The Kid a connu des aventures amoureuses éphémères. Il n’est pas interdit d’imaginer qu’il ait ainsi engendré au moins un enfant bâtard. XXXXXXXX est convaincue d’en être. Délurée en diable, elle recherche sa mère, une prostituée forcée, maintenue sous l’emprise de son propre père, un ignoble individu détenteur d’une source maléfique qui lui confère les armes pour assouvir sa soif de pouvoir sur une communauté isolée derrière une frontière infranchissable, de terreur. L’incomparable univers fantasmagorique de Foerster se déploie dans sa pleine mesure grâce à cet imposant récit, farci de références historiques interpellantes, à la fois sombre et rafraîchissant. Superbe ! « La Frontière », par Foerster, aux éditions Quadrants.

 

M.DESCORNET

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : la frontière, foerster, quadrants |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.