07/04/2011

Sun Ken Rock / T.9 & T.10 / Boichi / Doki-doki

sun-ken-rock-volume-10-doki-doki.jpg

 

Ce manga réservé aux plus de quinze ans aborde la problématique de la gestion de l’état, des dérives mafieuses et de l’ascension sociale. Ces deux derniers tomes plongent dans le monde du show-business au Japon, un monde décrit comme impitoyable, lieu de réalisation des rêves les plus éblouissants mais également des plus sordides désillusions. Les managers chargés de sélectionner et d’encadrer les futures stars considèrent les innombrables jeunes filles qui se présentent comme leur terrain de chasse sexuel. Ils donnent libre cours à leurs fantasmes les plus abjects, monnayant des faveurs lubriques contre de vagues promesses d’hypothétique carrière dans la chanson, la plupart du temps non tenues. Le tableau ainsi brossé ne donne pas une image très reluisante de ce milieu. Ken se voit proposer un emploi dans une maison de production. Il accepte et prend ses distances avec le puissant gang dont il est le chef. S’il saute sur cette occasion chichement rémunérée en abandonnant sa position honteusement rentable, c’est qu’il désire séduire une jolie agent de police à qui il ne peut pas avouer ses activités de bandit. Mêlant humour, action, sombres manigances, empathie fraternelle et érotisme torride, cette série a de quoi allécher, charmer, captiver. Les scènes les plus chaudes sont subtilement voilées. Les neuvième et dixième tomes de « Sun Ken Rock », signés Boichi, sont parus aux éditions Doki-doki.

 

M.DESCORNET

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sun ken rock, boichi, doki-doki |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.