07/03/2011

Re-mind, T.2 / Mutti, Alcante / Dargaud

remind2.jpg

Alcante fait partie de cette nouvelle génération de scénaristes talentueux, très sollicités. L’inconvénient, c’est que ce succès a tendance à voir le nombre de séries signées de cet auteur se multiplier soudainement et envahir les librairies, mais surtout c’est la frustration de devoir ensuite patienter longtemps pour lire la suite de ces histoires. Pour les titres qui marchent le mieux, le délais entre deux albums se réduit par contre sensiblement, au détriment bien sûr des autres séries, histoire d’exploiter le meilleur filon au plus vite. Il s’agit là d’une logique purement commerciale. C’est le revers de la médaille du succès incontestable du secteur de la bande dessinée. On peut critiquer cette manière de faire. Le lecteur avisé se réjouira plutôt de la bonne santé de ce mode artistique qu’il chérit tant, et il prendra son mal en patience. C’est une conséquence de la véritable guerre que se livrent les éditeurs. Ils essaient d’occuper le plus d’espace possible dans les rayons et présentoirs des libraires. Globalement, la qualité s’améliore, tant graphique que narrative. « Re-mind » exploite des recettes qui ont fait leurs preuves, mais présente aussi des attraits indéniables, une construction parfaite, mise en images avec soin. Un père tente de sauver son fils dans le coma. Sa mort permettrait au FBI de contrer un complot terroriste. Redoutablement efficace, ce deuxième tome de « Re-mind », par Mutti et Alcante, aux éditions Dargaud.

 

BD commentée par Marc Descornet

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : re-mind, mutti, alcante, dargaud |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.