08/03/2011

Devoir surveillé / Les Profs, T.13 / Erroc, Pica / Bamboo

 

profs13.jpg

 

Le métier de prof figure parmi les plus ingrats. Chargés d’assurer les fondations de notre société de demain, d’inculquer aux nouvelles générations un bagage de connaissances, de savoir-faire et de comportements, les profs sont sous-payés et sujets aux sarcasmes injustes de ceux qui réduisent leur fonction à une vingtaine d’heures de cours hebdomadaire et pointent leurs nombreuses vacances scolaires. C’est faire l’impasse sur les nombreuses heures de préparation de cours, de corrections de devoirs ou d’examens. C’est oublier la profonde implication que ce dur métier nécessite, la résistance morale indispensable, les trésors de diplomatie que les profs doivent mobiliser pour gérer des élèves de plus en plus confrontés au découragement d’une société en crise. La profession d’enseignant est un infernal calvaire. Et pourtant, tous ceux qui l’exercent vous affirmeront qu’ils ne changeraient pour rien au monde. Leur engagement est total. Ils sont mus par une volonté de fer et une foi à toutes épreuves dans le potentiel de chaque enfant. Ils s’investissent avec une abnégation qui force le respect. Bien sûr, il y a toujours des exceptions, comme dans tout groupe social, qui renforcent le cliché du fonctionnaire fainéant toujours en grève. Il y a un peu de tout cela dans « Devoir surveillé », le treizième tome désopillant des « Profs », par Erroc et Pica, aux éditions Bamboo.

 

BD commentée par Marc Descornet

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : devoir surveillé, les profs, erroc, pica, bamboo |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.