14/02/2011

Tombé du ciel / Gaultier, Berberian / Futuropolis

tombe-du-ciel.jpg

Certains moments dans notre existence revêtent une importance tout à fait particulière, tout simplement cruciale. Il ne suffit parfois pas d’être au bon moment au bon endroit, encore faut-il assurer et livrer le meilleur de soi-même, se lâcher et laisser parler son talent. Et quand la conscience ou la confiance en soi fait défaut, et que le clash s’invite au rendez-vous, notre vie s’en trouve irrémédiablement altérée. C’est ce qui arrive à Emile, un agent immobilier minable menant une vie médiocre. A quarante-cinq ans, il habite avec son fils chez ses beaux-parents, alors qu’il est séparé de sa femme. Emile ne vend pas beaucoup de maisons. Par contre, il y invite ses conquêtes féminines. Une nuit, il se fait surprendre par son patron qui flairait l’embrouille. Il va se faire virer quand un événement improbable se produit. Un intrus pénètre dans la maison. Le patron d’Emile s’apprête à tirer sur l’étrange créature tentaculaire qui dévalise le bar. C’est à ce moment qu’un éclair surgit et que de vrais ennuis vont déferler sur Emile, en même temps que de vrais changements, potentiellement bénéfiques. Un regard acéré sur les relations intrafamiliales, une réflexion douce-amère sur la marche du temps, un humour délicieusement noir, une narration fluide servie par un dessin attachant : le premier tome de « Tombé du ciel », signé Gaultier et Berberian est paru aux éditions Futuropolis.

 

BD commentée par Marc Descornet

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tombé du ciel, gaultier, berberian, futuropolis |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.