26/01/2011

A la poursuite du Griffon d’or / Ric Hochet, T.78 / Tibet, Duchâteau / Le Lombard

richochet78.jpg

Tibet nous a quitté il y a peu. Le septante-huitième tome des aventures de Ric Hochet est resté inachevé sur sa table à dessin. Les éditions du Lombard ont choisi de le publier tel quel, même si Tibet avait exprimé son souhait de voir les aventures du reporter détective se poursuivre après sa disparition. Cet album fait donc figure d’exception. C’est un hommage aussi à ce dessinateur talentueux, d’une régularité et d’une constance remarquables. Le premier jet des planches est publié en vis-à-vis de leur version définitive, encrée mais pas mise en couleurs. Au fil des pages et de la progression dans l’album, les finitions se font plus rares. Les décors n’apparaissent plus. Puis ce ne sont que des masses disposées dans l’espace, avec quelques traits et l’ébauche plus poussée de l’un ou l’autre personnage, d’une expression, d’une situation. Enfin, la conclusion de l’enquête est résumée en quelques lignes pas le scénariste. Cette occasion rare de découvrir le travail de recherche graphique et les étapes de la réalisation d’une BD se déguste ici avec délectation. Le lecteur ne perd pour autant rien de l’intensité de l’intrigue. Le plaisir est donc double, sans effacer l’omniprésent sentiment de regret lié à la disparition soudaine de Tibet. Il avait un sacré coup de crayon. « A la poursuite du Griffon d’or », septante-huitième tome de « Ric Hochet », par Tibet et Duchâteau, aux éditions Le Lombard.

 

BD commentée par Marc Descornet

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : a la poursuite du griffon d’or, ric hochet, tibet, duchâteau, le lombard |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.