19/01/2011

Emie / Nouveau monde, T.1 / Mezzomo, Filippi / Glénat / coll.Grafica

Nouveau-monde1.jpg

Après avoir animé les aventures échevelées et très contemporaines de Luka, Mezzomo s’essaye au récit historique, mais toujours dans le rayon aventure. Son style initialement assez épuré s’étoffe pour l’occasion, gagne en matière. Le lecteur est d’amblée plongé dans le bain. Un navire approche des côtes du Nouveau monde, un continent déjà en partie colonisé. A son bord, une cargaison d’esclaves africains surveillé par un équipage divisé par de fortes dissensions internes. Visiblement, des événements antérieurs minent leurs relations. En difficulté, le navire s’est dirigé vers un point lumineux de la côte, sans se douter qu’ils se dirigeaient droit dans un piège tendu par des naufrageurs, des assassins pilleurs d’épaves. Les récifs auront raison des espoirs des marins. Les rescapés sont impitoyablement massacrés. Mais un petit groupe d’entre eux s’est échoué plus loin. Ces survivants sont bien décidés à se réapproprier le butin. La situation pourrait bien se retourner à leur avantage, l’effet de surprise aidant. Enième récit de marine et d’aventure exotique, cette BD a du mal à vraiment convaincre de son originalité. Pourtant certains éléments ont de quoi charmer. Attendons donc de voir sur quels sentiers du Nouveau monde nous emmèneront les auteurs. « Emie », premier tome de « Nouveau monde », par Mezzomo et Filippi, chez Glénat, collection Grafica.

 

BD commentée par Marc Descornet

 

 

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : emie, nouveau monde, mezzomo, filippi, glénat, grafica |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.