28/12/2010

Le Don, T.1 / Carnevale, Bartoli / Le Lombard

ledon-1.jpg

Lorsque l’on évoque un don, on pense souvent aux contes de fées ou aux pouvoirs des super-héros. Il s’agit alors d’une faculté extraordinaire, bénéfique pour celui qui le possède. Rarement, le don est perçu comme une tare dont quelque pauvre malheureux serait affublé, qu’il serait forcé de porter comme un boulet, une encombrante propriété qui pourrait lui nuire jusqu’à le rendre fou. C’est cette conception à contre-pieds que X et Y ont choisi de privilégier. Leur héros souffre de percevoir les catastrophes qui vont arriver aux gens dont il croise le chemin et qui leur sont la plupart du temps fatales. Ce don horriblement traumatisant, il ne l’a pas pour lui-même. Il ne peut donc prédire l’heure de sa propre mort. Il n’empêche que cette particularité ruine ses relations sociales au plus haut point. Impossible pour lui de côtoyer quelqu’un sans être victime d’un flash de voyance. Ce don n’est pas franchement original à proprement parler mais le traitement qui en fait sort des sentiers battus. Ce premier tome installe le contexte, et essentiellement le personnage principal, mais ne révèle pas grand-chose encore de l’intention finale. Le châpitrage confère même à l’album un côté décousu un tantinet dérangeant. Heureusement, une fois passée cette impression, on accroche résolument. La suite est attendue avec intérêt : « Le Don », premier tome, par Carnevale et Bartoli, aux éditions Le Lombard.

 

BD commentée par Marc Descornet

 

 

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : le don, carnevale, bartoli, le lombard |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.