21/12/2010

Passage obligé / Petit Mardi et les Zumins, T.1 / Jouannigot / Dargaud

 

zumins1.JPG

Après avoir commis un superbe album muet intitulé « Château chat » et qui mettait en scène une faune sympathique et dynamique qui courrait dans toutes les directions à la poursuite d’un ballon de football, Loïc Jouannigot passe à la vitesse supérieure en nous livrant un récit animalier parlant et de plus longue haleine. Et puis, surtout, il introduit des personnages humains sans oublier heureusement de laisser la part belle aux petites bêtes qui nous avaient déjà charmés dans ses précédentes productions. Une campagne foisonnante, un paysage vallonné, une bicoque de caractère, le décor est planté. Cerise et Voltaire jouent aux explorateurs. Les deux enfants se faufilent dans une galerie cachée par une niche insignifiante. Au fond du trou, ils font connaissance d’une importante communauté de rongeurs. Leur irruption dans cet univers miniature provoque l’émoi et une réaction énergique. Alors que Cerise parvient à prendre la fuite, Voltaire se fait proprement ligoter comme Gulliver par le Lilliputiens. Cette réjouissante aventure démarre pleine de promesses de rebondissements inventifs, drôles, subtils. « Passage obligé », premier tome très réussi de « Petit Mardi et les Zumins », une BD qui plaira autant aux enfants qu’aux parents signée Loïc Jouannigot, aux éditions Dargaud.

 

BD commentée par Marc Descornet

 

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : passage obligé, petit mardi et les zumins, jouannigot, dargaud |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.