02/12/2010

La dernière prédiction / Le Messager, T.6 / Mig, Richez / Bamboo / coll.Grand Angle

messager6.JPG

Samuel Mitchell était garde du corps du président des Etats-Unis jusqu’au jour où un événement traumatique l’a décidé à rentrer dans les ordres. Il est alors devenu le père Gabriel. Voilà qui nous ramène au texte biblique puisque Gariel y est justement décrit comme le messager de dieu. Dans l’Ancien Testament, Gabriel annonce la restauration de Jérusalem. Et dans le Nouveau Testament, c’est la naissance de Jésus qu’il annonce à Marie. Même dans le Coran, Gabriel apparaît. C’est un personnage emblématique, décrit comme robuste. Son nom signifie d’ailleurs en hébreu « la force de dieu » ou « dieu est ma force ». Samuel Mitchell, alias père Gabriel, correspond à cette description puisqu’il est un grand costaud inspiré et guidé par le divin. Il n’en reste pas moins un homme épris de justice. Ainsi, lorsqu’il juge les projets du Vatican illégitimes, il n’hésite pas à s’interposer, tout en gardant la déférence due par son rang. Quant à la naissance de Jésus, annoncée par le messager Gabriel, elle est au centre de ce récit. Une équipe de généticiens travaille sur un projet de renaissance. Ils disposent de la technologie mais il leur manque les ossements, en possession du père Gabriel. Une BD haletante, aux multiples facettes, remarquablement écrite et dessinée. « La dernière prédiction », sixième tome du « Messager », par Mig et Richez, aux éditions Bamboo, collection Grand Angle.

 

BD commentée par Marc Descornet

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : la dernière prédiction, le messager, mig, richez, bamboo, grand angle |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.