16/11/2010

La Vallée perdue / Kraa, T.1 / Sokal / Casterman

 

kraa1.JPG

 

Benoît Sokal, auteur de l’Inspecteur Canardo, se permet quelques incursions dans des genres différents, avec un trait nettement plus réaliste et un traitement pas nécessairement plus abouti mais qui se veut plus travaillé. Citons, parmi ses plus belles réussites, le one shot « Le Vieil homme qui n’écrivait plus ». Puis il y a eu le moins inspiré « Paradise », en quatre tomes avec Bingono aux pinceaux. Et voilà qu’il remet ça avec une série étonnante, militante mais de manière assez abrupte. Nous partageons les pensées d’un aigle évoluant dans des territoires indiens convoités par des chercheurs d’or sanguinaires dans la région du Yukon aux Etats-Unis. Klondike, c’est le surnom d’un homme, William Ogilvie, un pionnier sans loi accompagné d’une meute d’assassins patentés. Nous sommes à la fin du dix-neuvième siècle et le monde change. L’avenir appartient à ceux qui seront saisir les opportunités et ne s’encombrer d’aucun état d’âme. Justement, un aigle n’a pas non plus d’état d’âme. Ou plutôt, il n’éprouve aucun sentiment, aucune émotion. L’aigle que nous suivons fait une rencontre décisive, celle d’un enfant indien. Il identifie en lui le frère qu’il avait perdu, mortellement tombé du nid. L’aigle et l’enfant suivent un même instinct : surprendre et tuer très vite. Et ne jamais laisser de répit à une proie blessée. Une superbe fable écrite dans le sang : « La Vallée perdue », premier tome de « Kraa », par Sokal, aux éditions Casterman.

 

BD commentée par Marc Descornet

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : la vallée perdue, kraa, sokal, casterman |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.