15/10/2010

Walking blork / Game over, T.5 / Midam, Adam, internautes / Mad Fabrik

 

blork.jpg

 

C’est Kid Paddle qui ouvre les pages de cet album. Rien de plus naturel puisque « Game over » relate les mésaventures gores de l’avatar de Kid Paddle, un petit barbare chétif évoluant dans un jeu aux pièges innombrables dont l’objectif est de libérer une princesse fluette. Evidemment , il n’y arrive jamais. Le petit barbare se heurte perpétuellement à une armée de blorks, des monstres aussi bêtes que méchants. Si la physionomie des blorks ne varie pas beaucoup, leur mise en situation, elle, bénéficie d’un extraordinaire déploiement d’imagination. Le canevas des gags de Game Over ne varie pas. Il s’agit toujours du même objet à une quête perdue d’avance et bouclée en une ou deux pages, dans un univers à la fois multiple et très limité, celui du jeu vidéo. La technique narrative du running gag a fait ses preuves, surtout sous la plume de Midam. Pour éviter un possible essoufflement, les internautes ont été sollicités et le sont encore. Tout un chacun peut proposer un ou plusieurs gags sur le site de Game Over et voir ses propositions mises en cases dans un album. C’est le cas de celui-ci, qui recèle des trésors d’inventivité, réajustés par les auteurs. AU final, c’est une BD dont on se délecte sans retenue, une admirable réussite conceptuelle, dessinée avec une expressivité constante. « Walking blork », cinquième tome de « Game over », par Midam, Adam et les internautes, aux éditions Mad Fabrik.

 

BD commentée par Marc Descornet

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : walking blork, game over, midam, adam, internautes, mad fabrik |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.