12/10/2010

White ladies / Under, T.1 / Bec, Raffaele / Le Lombard

 

under.jpg

Un récit signé Christophe Bec nous réserve à coup sûr des scènes d’effroi intense dans un univers claustrophobique, les conditions parfaites pour une histoire d’horreur bien charpentée. Le titre nous conforte dans cette promesse attendue. Under nous plonge dans les entrailles de nos villes, leurs réseaux d’égouts. Le décor est choisi ; les personnages vont pouvoir entrer en scène. Une équipe de représentants de l’ordre spécialisée est chargée d’escorter une ravissante chrypto-zoologue. Pour ceux d’entre-vous qui n’ont aucune notion étymologique ou qui n’ont pas lu la série « Jason Chase », chez un autre éditeur, sachez que la chrypto-zoologie étudie les formes fossiles d’animaux vivants. C’est là que s’ouvre un gouffre vers des abîmes d’inventivité. La voie est toute tracée vers les élucubrations les plus folles, style Yéti, ou autres monstre du Loch. Il y a aussi les légendes urbaines, ces récits troublants construits sur fond de vérité. Et c’est le terreau dans lequel se développe cette nouvelle série. Les égouts d’une mégapole recèlent des créatures mutantes qui ont évolué au départ d’animaux jetés dans les toilettes et qui se sont adaptés à leur nouveau milieu, de génération en génération. Efficace, percutante, terrifiante, cette BD n’en reste pas moins accessible à un large public friand d’aventure à la sauce pimentée. « White ladies », premier tome de « Under », par Bec et Raffaele, aux éditions Le Lombard.

 

BD commentée par Marc Descornet

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : white ladies, under, bec, raffaele, le lombard |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.