04/10/2010

Inch’Allah / L’Or et le sang, T.2 / Nury, Defrance, Bedouel, Chabane / 12 bis

 

orsang2.jpg

Le premier tome de cette série se montrait fort séduisant et laissait présager du meilleur. Avec ce deuxième épisode, on n’est pas déçus. Le dessin, d’une densité exemplaire, démontre une excellente maîtrise des noirs, une vertu qui se perd parmi les dernières générations d’auteurs et l’avènement de la colorisation assistée par ordinateur. Quant au récit, il ne souffre aucune faille. Le rythme est soutenu, le déroulement de l’action est logique, il coule de source, tout en réservant son lot de surprises et de rebondissements. L’ensemble forme une admirable histoire au ton novateur, malgré un sujet ancré dans le passé, menée par des personnages cohérents et consistants à souhait. Un véritable travail de fond sous-tend clairement la mise en place de ce récit. C’est d’abord celui d’une amitié, née pendant la guerre, entre le Corse Léon Matillo et l’aristocrate Calixte de Prampéand. Lancé dans une affaire de vente d’armes à des rebelles marocains, ils se retrouvent  bien malgré eux englués dans les conflits entre les tribus locales et les occupants espagnols. Une fois encore, les rencontres se révèlent prometteuses. Leur destin se dessine de manière particulière. Les choix les plus inattendus leur sauveront la mise, tout en les embarquant dans une aventure encore plus périlleuse. Passionnant ! « Inch’Allah », deuxième tome  de « L’Or et le sang », par Nury, Defrance, Bedoule et Chabane, aux éditions 12 bis.

 

BD commentée par Marc descornet

 

07:01 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : inch’allah, l’or et le sang, nury, defrance, bedouel, chabane, 12 bis |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.