24/09/2010

Le Pont de Sepharée / Sept cavaliers, T.3 / Raspail, Terpant / Delcourt / coll.Hors collection

 

7cavaliers3.JPG

Le titre original du roman de Jean Raspail est « Sept cavaliers quittèrent la ville au crépuscule par la porte de l'Ouest qui n'était plus gardée ». Quiconque a lu ce roman comprend aisément l’insurmontable gageure à laquelle s’est attaquée Jacques Terpant. Raspail se serait déclaré tout à fait satisfait du résultat. En effet, l’œuvre d’une poésie sublime trouve dans sa version dessinée une juste traduction en images de la verve du roman. Certes, on ne peut pas parler de transcription fidèle, mais plutôt d’une sensibilité admirablement rendue. Il y a des différences, peut-être davantage de noirceur dans les relations humaines. Les sept cavaliers sont les derniers soldats valides d’un royaume exsangue, que la raison et la foi ont déserté, un royaume livré aux hordes sauvages. Ces sept cavaliers entreprennent une quête aux confins du royaume pour tenter de trouver des poches de civilisation desquelles tout pourrait renaître, tel le phoenix de ses cendres. Mais au fur et à mesure de leur progression, leur groupe s’amenuise et l’espoir suit le mouvement. Il s’agit d’un voyage initiatique doublé du constat d’une perte de valeurs dans notre société contemporaine, des valeurs telles que l'honneur, la fidélité, le courage ou l'esprit de sacrifice. « Le Pont de Sepharée », dernier tome des « Sept cavaliers », par Raspail et Terpant, aux éditions Delcourt.

 

BD commentée par Marc Descornet

 

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : le pont de sepharée, sept cavaliers, raspail, terpant, delcourt, hors collection |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.