17/09/2010

Frontier / Ishiwata / Les gouttes de dieux / Agi, Okimoto / Glénat / coll.Seinen

 

gouttesdedieu.jpg

Dans Frontier, l’histoire commence assez bien. Meguro, un agent dormant de ce qu’on devine être la Corée du Nord, est chargé de devenir actif et donc d’accomplir une mission. Il doit retrouver un couple de jeunes fugitifs qui étaient également agents dormants mais qui ont fait défection. Ils doivent dès lors être éliminés le plus rapidement possible. Le hic, c’est que la fille n’est autre qu’une personne que Meguro a promis de protéger coût que coûte. Un fameux dilemme se présente donc à lui. Ainsi se résume ce premier tome d’un manga au propos prometteur. Malheureusement, le récit se noie dans une déferlante de combats mal mis en scène, aux antagonismes ambigus, un manque criant de clarté renforcé par une faiblesse graphique. La dilution d’un pitch de base en une succession de scènes sans intérêt rend cette série hautement dispensable. Par contre, derrière un titre et un sujet sans réel attrait immédiat se cache une belle surprise. Il s’agit de la série « Les gouttes de dieu » dont le thème principal est le vin, mais qui en réalité traite subtilement de sujets sociétaux. L’essayer, c’est l’adopter. Comme pour un bon vin, gouttez-y et elle vous laissera une douce impression de plénitude. L’ivresse n’est pas à redouter. Deux nouvelles séries mangas : à éviter : « Frontier », par Ishiwata, et à découvrir : « Les gouttes de dieux », par Agi et Okimoto, aux éditions Glénat, collection Seinen.

 

BD commentées par Marc Descornet

 

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : frontier, ishiwata, les gouttes de dieux, agi, okimoto, glénat, seinen |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.