26/08/2010

Le Sang des bâtisseurs, Livre 1 / Le Galli, Jaffredo / Vents d’Ouest / coll.Fantastique

 

sangbatisseurs1.JPG

 

Le décor de cette intrigue moyenâgeuse est une abbaye en construction. La communauté des moines est en effervescence car ils sont victimes d’une série d’horribles meurtres aux relents sataniques. Les corps sont retrouvés mutilés, éviscérés et maculés de signes cabalistiques indéchiffrables. Les esprits s’échauffent encore lorsque l’architecte assassiné est remplacé par une femme. C’est impensable et contraire à toutes les idées reçues de l’époque, d’autant plus qu’elle est en bons termes avec une jeune fille aux cheveux roux, assurément une sorcière. Cette entrée en matière évoque irrémédiablement le roman « Le Nom de la rose » d’Umberto Eco. Mais, hormis le contexte, il ne faut pas se fier aux apparences. Umberto Eco est un expert sémiologue. Ses romans renferment de savantes réflexions qui dépassent largement le dénouement d’une intrigue. Le succès qu’il rencontre inspire de pâles imitations comme « Le Code Da Vinci », qui n’arrivent pas au quart du tiers du niveau atteint par exemple par « Le Pendule de Foucault ». Le Galli et Jaffredo, n’ont heureusement pas cette prétention, n’en déplaise à ceux qui oseraient la comparaison. Une BD documentée, instructive et palpitante, admirablement mise en images : « Le Sang des bâtisseurs », par Le Galli et Jaffredo, aux éditions Vents d’Ouest, collection Fantastique.

 

BD commentée par Marc Descornet

 

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : le sang des bâtisseurs, le galli, jaffredo, vents d’ouest, fantastique |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.