18/08/2010

Corps de pierre / Adlard, Casey / Delcourt / coll.Contrebande

corpsdepierre.JPG
C'est l’histoire d’un type ordinaire à qui il arrive une mésaventure pas ordinaire. Son corps se transforme petit à petit en pierre. Tom Dare est en instance de divorce. Il a trompé sa femme et s’est amouraché d’une jeune femme. Depuis peu, il sent ses doigts s’ankyloser, ce qui est fort fâcheux pour un pianiste de jazz. Tom est bientôt contraint d’abandonner son job. Puis, ce sont ses mains et ses pieds qui se rigidifient. Son avocat, Fred Sanford, qui est aussi son ami, lui apporte un soutien précieux. Mais la métamorphose est irrémédiable. Son médecin n’a jamais été confronté à un pareil cas. Mais le diagnostic est irrévocable, la fin est proche. Le processus s’accélère même. Tom n’a plus beaucoup de temps à vivre. Il s’isole, prend ses distances avec sa dulcinée. Quand il apprend qu’elle est enceinte, il ne réagit pas. Il a tout de même le courage de l’informer du mal qui le touche, lorsqu’il apprend que celui-ci est d’origine génétique, que son père en est mort et que cet enfant en mourra aussi. Ce récit simple mais bien amené aborde de manière touchante les relations humaines, l’amitié, l’honnêteté, l’empathie, la délicatesse des sentiments que l’on croyait évaporés et la compassion. Une BD dont la légèreté graphique répond harmonieusement à la lourdeur du propos : « Corps de pierre », par Charlie Adlard, le dessinateur de « Walking Dead » et Joe Casey, aux éditions Delcourt, collection Contrebande.

 

BD commentée par Marc Descornet

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : corps de pierre, adlard, casey, delcourt, contrebande |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.