12/07/2010

Les Enfants de Salamanca / Sarah, T.2 / Bec et Raffaele / Dupuis

Sarah2

Ce récit d’épouvante gagne en intensité dans ce deuxième opus de la trilogie annoncée. Dans cette région montagneuse, la petite ville de Salamanca est hantée par un lourd secret qui lie tous les habitants. Pour une raison mystérieuse, il n’y a pas d’enfant à Salamanca. Sarah s’en étonne, comme elle se pose également des questions quant à ses voisins, une famille bizarre dont la mère, d’une obésité monstrueuse, reste constamment affalée dans le divan. Et puis, il y a des meurtres, apparemment perpétrés par des créatures griffues ou par un tueur psychopathe. Pour ajouter une dimension à ce tableau angoissant, des grottes et des galeries souterraines foisonnent et semblent receler de terribles dangers. Un tunnel relie d’ailleurs la cave de la maison de Sarah à celle de ses inquiétants voisins. La curiosité va la conduire à découvrir une photo d’enfant, la seule qui existe, et qui va la conduire sur une piste semée d’embûches et de terreur. La terreur, Sarah connaît bien. Elle vit avec depuis qu’elle a été abusée sexuellement dans son plus jeune âge, un traumatisme qui lui vaut un dédoublement de la personnalité. Tous les ingrédients sont là pour que l’intrigue vous hérisse les poils. Christophe Bec se profile comme un spécialiste du récit d’épouvante. Le dessin de Stefano Raffaele lui donne ici la saveur exquise d’un cadavre. « Les Enfants de Salamanca », deuxième tome de « Sarah », aux éditions Dupuis.

 

BD commentée par Marc Descornet

 

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.