07/06/2010

Ligne de dope / Le Grec, T.2 / Coutelis / Glénat / coll.Grafica

legrec2coke

Le Grec, c’est le surnom de Theo, un flic d’origine grecque qui officie à Paris. Il est commissaire principal. Et il gamberge pas mal, sur les à-côtés de ses enquêtes. Et il a justement de quoi faire fonctionner ses méninges. Lui et ses collègues ont démantelé un groupe de terroristes islamistes, soupçonnés d’avoir commis des attentats à Londres. Leur cache d’armes se situe à Paris. Ils avaient été repérés de longue date mais pas inquiétés au nom de l’entente cordiale. Et puis la politique a changé et durci le ton. Alors c’est l’inverse. On montre au bon peuple que sa sécurité est assurée, par des opérations coup-de-poing. Le Grec préfère se dire qu’il est flic et que pour un flic le terrorisme n’est qu’un phénomène criminel et non politico-militaire. Et comme flic il lui faut bien admettre qu’il ne peut pas réprimer le terrorisme en totalité ni empêcher toutes les attaques de banques ni tous les trafics. Le société doit-elle s’accomoder d’une certaine dose de terrorisme comme elle s’est accomodée de la violence urbaine, du crime organisé ou des accidents de la route dus à des chauffards ? Al coutelis signe une histoire politiquement correcte mais paradoxalement avec une rudesse doucereuse, un certain tact. Et aussi un fragile équilibre entre texte et images : « Ligne de dope », deuxième tome du « Grec » par Coutelis, aux éditions Glénat, collection Grafica.

 

BD commentée par Marc Descornet

 

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : glenat, grafica, ligne de dope, le grec, coutelis |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.