02/06/2010

Tolérance Zéro / Metronom, T.1 / Corbeyran, Grun / Glénat / coll.Grafica

metronom1

Le graphisme et les couleurs de cette nouvelle série de science fiction tendent à se rapprocher de l’univers de Enki Bilal, l’auteur notamment de « La Femme piège », et qui préface d’ailleurs ce premier tome. Nous sommes projetés dans un avenir incertain et suivons Lynn, une jeune femme à la recherche de son mari disparu lors d’une mission dans l’espace. Aucune nouvelle ne filtre et elle vit dans l’incertitude totale. Sa sœur a ses entrées dans les arcanes du pouvoir. Lynn va ainsi découvrir le sort de son mari, avec l’aide d’un journaliste rebelle. Car la société de demain est ici totalitaire, la presse est muselée, les informations sont censurées, le peuple est contrôlé. Le scénario ne surprend pas vraiment donc, puisqu’il use de poncifs du genre. Mais si la construction proprement dite de l’histoire est sans reproche au niveau de sa structure, c’est surtout l’univers graphique qui sauve la mise. Grun s’est visiblement appliqué à donner corps aux personnages et aux décors. On entre dans cette réalité les pieds joints et ce qui nous ferait le plus plaisir c’est que les épisodes à venir rattrapent la sauce en épaissifiant l’intrigue. La couleur est bonne, la consistance bien onctueuse, mais le goût laisse encore à désirer et ça sent presque le réchauffé. « Tolérance Zéro », premier tome de « Metronom », par Corbeyran et Grun, aux éditions Glénat, collection Grafica.

 

BD commentée par Marc Descornet

 

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : corbeyran, glenat, grafica, grun, metronom, tolerance zero |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.