26/04/2010

Lydie / Zidrou, Lafebre / Dargaud

lydie

Au milieu du vingtième siècle, dans une impasse d’un village ou d’une petite ville, surnommée l’impasse du bébé à moustaches, une petite statue de Marie témoigne de la vie de Lydie, une petite fille pas comme les autres. Lydie est morte à sa naissance, de père inconnu. Camille, sa maman, est un peu simplette. Elle vit avec son père et est victime des quolibets et railleries des gamins du quartier. Ca ne va pas s’arranger quand Camille va surtir de son mutisme pour se réjouir du retour de sa fille. Elle la prend dans ses bras et s’en occupe affectueusement. Ce qu’elle ne sait pas, ou ne veut pas savoir, c’est qu’elle est la seule à voir Lydie. D’abord interloqués, les habitants de l’impasse du bébé à moustaches vont choisir de jouer le jeu, pour ne pas faire de peine à Camille. Peu à peu, alors que Lydie grandit, les voisins s’impliquent davantage et donnent véritablement corps à la petite fille invisible. L’extraordinaire survient lorsque tous les camarades de classe de Lydie la représentent à l’identique sur leurs dessins. Cette fable moderne fait, avec douceur, l’apologie de la gentillesse et de la solidarité, deux valeurs qui ont perdu corps, elles aussi, dans notre société égoïste où règne le chacun pour soi et le jugement d’autrui. Accepter les autres tels qu’ils sont et respecter leurs croyances, privilégier l’harmonie plutôt que la confrontation, ce tendre récit nous y invite. « Lydie », par Zidrou et Lafebre, chez Dargaud.

 

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dargaud, zidrou, lydie, lafebre |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.