10/04/2010

Chambre obscure, T.1 / Bonin / Dargaud

chambreobscure1


Au début du vingtième siècle, une famille bourgeoise est victime d’un cambriolage pas banal. Trois tableaux sans valeur sont dérobés
. Ils représentent des ancêtres de la famille Damboise. La vaste demeure familiale est alors habitée par la jeune Séraphine, son père Simon, un industriel bedonnant, sa mère Edmée, une hypochondriaque cloîtrée dans sa chambre, le grand-père, continuellement assis dans son fauteuil, et la tante Alma, une jeune aventurière de passage, sans oublier Maurice, le majordome discret. Séraphine se pâme d’admiration pour Alma. Elle suit tous les exploits de sa tante, une femme volontaire, aviatrice et militante féministe, donc célibataire. Pour enquêter sur le vol des tableaux, l’inspecteur Leblanc interroge tous les témoins potentiels. Les indices sont maigres. Mais une inspection des lieux lui fournit matière à réflexion. Son sens aigu de l’observation lui permet ainsi de découvrir un curieux tatouage sur le poignet du majordome. Ses investigations le mènent à un receleur chez qui il retrouve deux des trois tableaux. Ca ne lui dit toujours pas pourquoi ils ont été dérobés, ni quel est l’intérêt du troisième. Cyril Bonin, en auteur complet, signe un remarquable polar digne des meilleurs romanciers, servi par un graphisme élégant et des couleurs superbes qui créent des ambiances envoûtantes. « Chambre obscure », premier tome, par Bonin, aux éditions Dargaud.

 

BD commentée par Marc Descornet

 

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dargaud, bonin, chambre obscure |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.