29/03/2010

Atomium-Express / Nico, T.1 / Berthet, Duval / Dargaud

Que s’est-il passé dans le désert de Roswell le trois juillet mille neuf cent quarante sept ? Officiellement, un ballon sonde se serait écrasé. Rien de bien extraordinaire. Mais d’aucuns prétendent qu’il s’agissait d’une soucoupe volante et que l’armée américaine a voulu maquiller cette découverte pour en tirer profit. Une avancée technologique sans pareil lui aurait assuré la suprématie sur l’Union soviétique, en pleine guerre froide. Que se serait-il passé si les Etats-Unis avaient révélé cette vérité ? L’humanité toute entière aurait bénéficié d’un essor de l’industrie. Surtout qu’en réalité, ce n’est pas une seule soucoupe volante qui s’est écrasée, mais bien deux, une à Roswell et une en Sibérie, plaçant Russes et Américains à égalité. Au départ de cette hypothèse, les auteurs de cette BD résolument kitsch construisent un scénario bien compliqué. Ils conservent le contexte historique que nous connaissons mais lui impriment des modifications qui découleraient des avancées scientifiques extra-terrestres. Vingt ans après les deux crashes, la guerre froide est toujours intense mais tout notre environnement se décline à la mode kitsch, typique des années soixante et septante, mais poussée à l’extrême. Bel exercice de style ! Ce premier tome de « Nico » démarre très fort, peut-être un rien trop fort car il a une petite tendance à désarçonner le lecteur. « Atomium-Express », par Berthet et Duval, aux éditions Dargaud.

 

BD commentée par Marc Descornet

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dargaud, nico, duval, berthet, atomium-express |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.