09/03/2010

Vitesse moderne / Blutch / Dupuis / coll.Aire libre

Cet album atypique connaît une réédition en petit format mais toujours aussi dense et déstabilisant. Blutch a reçu le grand Prix de la ville d’Angoulème l’année passée. Cet auteur au trait élégant et expressif, digne héritier des dessinateurs de presse du début du siècle passé, nous étonne avec un récit tiré par les cheveux, une plongée dans le monde de la nuit. Nous y suivons Lola, une jeune et ravissante danseuse accostée par Renée, une écrivain touchée par la grâce de Lola et qui souhaite lui consacrer son prochain livre. Lola accepte que Renée la suive dans tous ses déplacements, et ils seront nombreux. Un course folle rythme les étapes irréalistes du parcours des ces deux femmes, prisent dans un tourbillon onirique. Lola va aller de déboire en déboire, croisant son père qu’elle a du mal à reconnaître, et qui lui assène quelques fables à la morale bancale pour ne pas dire perverse. Et puis, il y a cet imposant et inquiétant amoureux éconduit par Lola, qui s’en prend à Renée. Il y a aussi cette horde de violeurs platoniques. Et le professeur de danse, un allumé qui vit sur sa gloire passée et qui tombe dans un délire autodestructeur. On n’y comprend rien et pourtant on lit cette histoire jusqu’au bout, entraîné par son tempo haletant. Cette BD phénomène illustre par sa forme le cours de notre vie trépidante, à la merci du temps qui passe de plus en plus vite. « Vitesse moderne », par Blutch, aux éditions Dupuis.

 

BD commentée par Marc Descornet

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dupuis, aire libre, blutch, vitesse moderne |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.