06/03/2010

Octobre 1812 / Ils étaient dix, T.1 / Stalner / 12bis

C’est la débâcle de la campagne de Russie. Les troupes napoléoniennes fuient précipitamment après avoir perdu près de cinq cent mille hommes. Ils laissent derrière eux les soldats blessés intransportables, les condamnant à périr. Une poignée de ces laissés-pour-compte décide de tenter sa chance avant l’arrivée des troupes russes. L’hiver est particulièrement rude et leurs moyens très réduits. Ils vont heureusement croiser la route d’un attelage et se joindre à ces autres fugitifs. Mais cette rencontre va rendre leur traversée de l’enfer blanc encore plus pénible. Le titre « Ils étaient dix » annonce bien la couleur. Ils étaient dix au départ, ils ne le seront plus à l’arrivée. Eric Stalner signe seul cette série prévue en trois tomes qui s’inscrit dans un contexte historique et géographique bien précis, campé par quelques éléments avec une économie de moyens, allant à l’essentiel. Quelques repères, et le tour est joué. Sinon, ce sont des arbres et de la neige. Le récit ne s’en trouve nullement déforcé car tout son attrait réside dans l’intrigue fouillée qui pourrait même être transposée dans un autre contexte. Là où le bât blesse, c’est dans les faciès des protagonistes, un peu trop similaires. Et comme ils sont nombreux, c’est gênant. Hormis ce petit défaut typique de Stalner, cette BD reste un divertissement captivant. « Octobre 1812 », premier tome de « Ils étaient dix », par Stalner, aux éditions 12 bis.

 

BD commentée par Marc Descornet

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : stalner, 12bis, ils etaient dix, octobre 1812 |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.