27/02/2010

Dans le sillage des cormorans / Cap Horn, T.2 / Perrissin, Enea / Les Humanoïdes associés

A la fin du dix-neuvième siècle, la terre ne compte pas autant d’être humains qu’aujourd’hui. certaines régions sont nettement dépeuplées. C’est le cas de la Terre de feu, une région grande comme une bone moitié de la France, fréquentée uniquement par des aventuriers et surtout des chercheurs d’or, des missionnaires anglais, des pêcheurs de phoques, des militaires chiliens et argentins, quelques filles à la vertu discutable et les tribus séculaires Ona, Alakaluf et Yahgan. C’est là qu’est situé le Cap Horn, ce lieu de passage obligé entre l’océan Pacifique et l’océan Atlantique. La Cap Horn est la Sentinelle prestigieuse et redoutable du continent américain, C’est une île, un rocher mythique haut de plus de quatre cents mètres. Ce caillou, ce point entre deux océans, est terrifiant. A part quelques jours par an, l’invincible Horn est la proie de furieuses tempêtes qui ont forgé sa renommée. C’est aussi de fureur dont il s’agit dans cette BD d’aventure. Les personnages aux motivations ambiguës évoluent dans leurs tourments, confrontés aux éléments déchaînés et surtout aux difficiles relations avec les autres. Des destins qui se croisent, des drames, de revirements de situation… ce sont là quelques-uns des ingrédients de ce récit pimenté et turbulent. « Dans le sillage des cormorans », deuxième tome de « Cap Horn », par Perrissin et Enea, aux éditions Les Humanoïdes associés.

 

BD commentée par Marc Descornet

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cap horn, les humanoides associes, dans le sillage des cormorans, perrissin, enea |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.