23/01/2010

Le Fruit du mensonge / Shahidas, T.1 / Galandon, Volante / Bamboo / coll.Grand Angle

Les Shahidas sont des femmes martyres qui décident de commettre un attentat suicide. Ce thème hautement délicat s’inscrit parfaitement dans les préoccupations actuelles. La montée du terrorisme islamique représente un problème crucial. Les femmes terroristes choquent davantage car, dans l’imaginaire collectif, les femmes donnent la vie. Pourtant leurs motivations combattantes sont a priori les mêmes que pour les hommes. Pour la psychiatre Wafa Sultan, « l’islam n’est pas seulement une religion, l’islam est aussi une idéologie politique, qui prêche la violence et applique son programme par la force. Le choc dont nous sommes témoins dans le monde n’est pas un choc des religions ou un choc des civilisations, c’est un choc entre deux opposés, entre deux ères. C’est un choc entre la civilisation et l’arriération, entre barbarie et rationalité. C’est un choc entre liberté et oppression, entre démocratie et dictature. C’est un choc entre les droits de l’homme d’un côté, et leur violation d’un autre côté. C’est un choc entre ceux qui traitent les femmes comme des bêtes et ceux qui les traitent en êtres humains ». La BD « Shahidas » met le doigt sur cet antagonisme, de manière modérée certes, mais utile et efficace. « Le Fruit du mensonge », premier tome de « Shahidas », par Galandon et Volante, aux éditions Bamboo, collection Grand Angle.

 

BD commentée par Marc Descornet

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bamboo, galandon, grand angle, le fruit du mensonge, shahidas, volante |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.