19/01/2010

L’Antre de Cerbère / Le Cinquième évangile, T.2 / Istin, Montaigne, Jacquemoire / Soleil / coll.Machination

Derrière un titre accrocheur se cache une histoire plus fouillée que ce qu’il pourrait laisser croire. C’est dans l’air du temps d’exploiter les sources des religions, notamment en supposant la découverte de textes fondateurs de nature à bouleverser les croyances. Mais ce n’est pas seulement la perspective d’un cataclysme religieux qui sert de moteur au récit. Les enjeux sont connexes. La quête des protagonistes se concentre sur une jeune fille prénommée Akila. Elle serait la propre fille de Saladin, principal adversaire des croisés et qui d’ailleurs causa leur défaite à Jérusalem. A ces éléments historiques viennent se greffer des références bibliques mais aussi une enquête digne des meilleures séries policières flirtant avec l’horreur et le fantastique. Composer avec plusieurs ingrédients, utiliser des thèmes racoleurs, explorer des voies déjà ressassées jusqu’à l’écoeurement, voilà des choix dangereux et entachés d’a priori destructeurs. Et pourtant, la sauce prend. Elle prend même très bien. On adhère aux profils psychologiques des personnages. On est séduit par le traitement narratif de ce récit original et prenant, complètement inattendu dans ce registre. Le tout est outenu par un dessin de toute beauté. « L’Antre de Cerbère », deuxième tome du « Cinquième évangile », par Istin, Montaigne et Jacquemoire, aux éditions Soleil, collection Machination.

 

BD commentée par Marc Descornet

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : soleil, istin, montaigne, jacquemoire, machination, l antre de cerbere, le cinquieme evangile |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.