12/01/2010

Anahide / Les Fleury-Nadal, T.4 / Giroud, Courtois / Glénat / coll.Grafica

Ce récit nous propose de suivre le parcours de la sœur d’un des personnages du Décalogue. Anahide Zakarian est arménienne. Elle fait partie d’une famille qui vit dans l’opulence. Son destin va basculer lorsque la guerre entre la Turquie et la Russie va toucher toute la Turquie. Le gouvernement turc craignait de voir les Arméniens soutenir les Russes et a donc décidé de prendre les devants en organisant une grande purge. On appelle cela du nettoyage ethnique ou encore du génocide. Il s’agit bel et bien d’un crime contre l’humanité. Ce crime est resté impuni. La Turquie d’aujourd’hui refuse de reconnaître sa responsabilité et cette page sanglante de son histoire. L’Union Européenne tient pourtant à cette condition avant l’entrée de la Turquie en son sein. Mais les racines du mal sont profondément ancrées et elles ont la vie dure. A travers de la vie de Anahide, Frank Giroud et Didier Courtois nous éclairent sur les rouages et les blocages qui empêchent la vérité internationalement reconnue d’émerger dans ce pays qui se dit laïque. Cette BD traite de ce sujet douloureux tout en nous racontant une histoire bien ficelée et qui s’intègre parfaitement dans le contexte général de la série. Le dessin de Courtois va à l’essentiel. « Anahide », quatrième tome des « Fleury-Nadal », par Giroud et Courtois, aux éditions Glénat, collection Grafica.

 

BD commentée par Marc Descornet

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : glenat, grafica, giroud, anahide, les fleury-nadal, courtois |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.