07/12/2009

Cœur double / Bouncer, T.7 / Jodorowsky, Boucq / Les Humanoïdes associés

Le Bouncer est videur dans un saloon. Ce saloon, c’est d’ailleurs devenu le sien. Il n’a qu’un bras mais il est loin d’être manchot dès qu’il s’agit de faire parler la poudre. Sa virtuosité en fait une fine gâchette. Le Bouncer est aussi, l’air de rien, une force de la nature. Plus d’un mastodonte balaise en a fait les frais en croyant défier un handicapé. Le Bouncer n’est pas moins vulnérable. C’est du côté du cœur qu’il accuse quelques faiblesses. Il nourrissait des sentiments pour une ravissante chinoise éprise de lui mais que la mère a destinée à un mariage arrangé avec un chinois pure souche. Et puis le voilà embarqué dans une histoire d’amour platonnique avec l’institutrice. Cette relation vécue dans le non-dit a dequoi miner son moral. Mais il a d’autres chats à fouetter. Les propriétaires d terrains regroupés sur une même zone semblent victimes de catastrophes et malheurs à répétition. Certains vendent, certains disparaissent, certains meurent. Et puis d’autres résistent et persistent. Le Bouncer s’en mêle pour mettre fin aux agissements d’une bande organisée qui terrorise les fermiers. A leur tête, une dame habillée de noir, au visage tourmenté malgré un physique de rêve les dirige d’une main de fer. Ce western, humainement chargé, est un exemple de maîtrise graphique et narrative. « Cœur double », septième tome de « Bouncer », par Jodorowsky et Boucq, aux éditions Les Humanoïdes associés.

 

BD commentée par Marc Descornet

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bouncer, boucq, jodorowsky, les humanoides associes, c ur double |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.