17/11/2009

Les Larmes d’opium / Volume 1 / Dal Pra’, Caracuzzo / Delcourt

Cet album avait  été édité chez Robert Laffont et a été repris par Delcourt pour notre plus grand bonheur, avec un troiisème tome inédit attendu pour l’année prochaine. C’est l’histoire oppressante d’un flic pur et dur, un pro qui va jusqu’au bout de ses mission sans se laisser influencer. C’est une qualité rare et indispensable, surtout lorsque, comme Martin Penn, on ose s’attaquer à des grosses pointures, des criminels de haut vol. Martin a traqué et mis fin aux agissements de gros trafiquantq de drogue, une belle prise qui s’est achevée par une descente musclée dans un immeuble de Chinatown. Mais cette arrestation spectaculaire n’était pas l’épilogue de cette affaire. C’est en rentrant chez lui que Martin a perdu pieds. Sa femme et son fils ont été décapités dans une mise en scène macabre. Déstabilisé, psychologiquement atteint, Martin a été interné dans un hôpital psychiatrique. Il s’y trouve prostré, plongé dans un mutisme complet. Le superbe travail en couleurs directes de Caracuzzo donne une consistence toute particulière et un allant remarquable à ce récit mouvementé et sombre. Les couleurs éclatantes pêchent un peu justement par leur côté un peu trop éclatant. Mais on se laisse prendre et agréablement séduire par ce récit poignant dont les moteurs sont le désespoir et la vengeance. « Les Larmes d’opium », Volume un, par Dal Pra’ et Caracuzzo, aux éditions Delcourt.

 

BD commentée par Marc Descornet

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : delcourt, volume 1, caracuzzo, les larmes d opium, dal pra |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.