30/09/2009

Inversion, T.1 / Jerry, Makyo / Dupuis

Premier opus d’une série fantastique prévue en trois volumes, cet album débute par la présentation du héros, Jehn Zalko. Écrivain et insomniaque à ces heures, Jehn vit une relation avec Lola, sa jeune et jolie prof de littérature. Lors d’une de ces nuits devenues angoissantes pour Jehn, il se voit projeté dans un monde inconnu. Cette fois, le phénomène est différent car il semble avoir pris la place du Prince Zehn Jalko, un jeune noble plein d’arrogance et de suffisance. Profondément perturbé, Jehn apprend que la demande en mariage du Prince a été refusée par la jeune Bola, qui ressemble comme deux gouttes d’eau à Lola. Après avoir sombré dans le sommeil, Jehn se réveille dans son appartement, persuadé d’avoir à nouveau fait un drôle de rêve. Seulement voilà, Lola l’accueille par une gifle monumentale et un homme semble vouloir sa mort. Peu à peu, Jehn comprend qu’un autre a pris sa place dans son monde, pendant que lui découvrait un nouveau monde, gouverné par un système royaliste. Mettant en scène les bases de l’histoire, ce thriller psychologique se déroule de manière à ce que le lecteur découvre en même temps que le héros la machination dont il est la victime. Le mystère est habilement entretenu et le graphisme est soigné. Chacun des mondes à sa mise en couleurs propre, renforçant encore la dualité au sein du récit. Le premier tome d’« Inversion », par Jerry et Makyo, est publié aux éditions Dupuis.

 

BD commentée par Maïté Vanneste

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dupuis, jerry, makyo, inversion |  Facebook |

29/09/2009

Fucking patriot / Alpha, T.11 / Jigounov / Le Lombard / coll.Troisième vague

Alpha est un personnage hors du commun, tant dans la BD que dans le monde éditorial. Cet agent secret de la CIA est né de l’imagination de Pascal Renard et illustré par Youri Jigounov, un jeune dessinateur russe qui s’est très vite imposé comme une valeur sure. Après le décès tragique de Renard, Mythic a repris le scénario avec brio. Cette série est extrêmement bien documentée. Elle s’inscrit dans la réalité tout en développant une fiction aux détails troublants. L’histoire admirablement soignée affichait déjà une complexité certaine. Alors que l’on croyait tout connaître ou presque de cet homme obligé de travailler désormais au grand jour, l’intrigue reprend de plus belle. Cette fois, c’est Jigounov en auteur complet qui prend son destin en main. Et d’une manière remarquable. Alpha serait un agent double à la solde des services secrets russes. Il va aussi enfin avouer ses sentiments envers son ex-coéquipière. Il prend un visage plus humain, se révèle alors que les événements se précipitent pour épaissir le mystère autour de lui. Les dix premiers albums prennent dès lors des allures de gigantesque introduction au récit qui s’amorce. Un bel hommage que cette promesse de pérénité pour ce personnage du regretté Pascal Renard. « Fucking patriot », onzième tome de « Alpha », par Jigounov, aux éditions Le Lombard, collection Troisième vague.

 

BD commentée par Marc Descornet

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : alpha, jigounov, le lombard, troisieme vague, fucking patriot |  Facebook |

28/09/2009

Brendan et le secret de Kells, T.2 / Moore / Glénat / coll.Jeunesse

Au neuvième siècle, l’abbaye-forteresse de Kells est menacée par l’irrésistible avancée des Vikings. C’est là que Brendan, le neveu de l’abbé de Kells vit. Alors que son oncle aimerait qu’il participe à la construction des remparts autour de l’abbaye, le jeune Brendan n’a d’yeux que pour le frère Aidan. Celui-ci est un maître enlumineur qui l’envoie régulièrement au cœur de la forêt pour y cueillir les baies nécessaires à la production de la précieuse encre. Piqué par la curiosité, Brendan va ainsi faire son apprentissage auprès de frère Aidan et terminé l’enluminure du célèbre et précieux manuscrit de Kells. Il lui faudra tout son talent et son courage pour affronter les épreuves qui se profilent à l’horizon, tels les navires Vikings sur les côtes irlandaises… Adaptation BD du film sorti en début d’année, cet ouvrage reprend la suite des aventures de son héros, Brendan. Ce jeune garçon, ami d’un esprit de la forêt, véhicule un message plein d’espoir et d’humanisme du haut de ses dix ans. Malgré quelques problèmes liés à la transposition des dialogues, le talent de l’auteur fait des miracles. Mélange de fiction et de faits historiques, l’album au papier glacé présente un graphisme tout à fait particulier. Inspirés des travaux d’enluminures du Moyen-âge, les dessins possèdent un trait à la fois unique et original. Le second tome de « Brendan et le secret de Kells », par Tomm Moore, est publié aux éditions Glénat, collection Jeunesse.

 

BD commentée par Maïté Vanneste

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : glenat, jeunesse, moore, brendan et le secret de kells |  Facebook |

26/09/2009

Badlands / Corpus Hermeticum, T.6 / Gonzalbo, Cassini / Soleil / coll.Terres Secrètes

Fin dix-neuvième siècle, un homme arrive à Deadwood pour se recueillir sur la tombe de son défunt père. Au cimetière, un vieil homme au sang mêlé tient d’étranges propos à Jonny Hamilton avant de disparaître sans laisser de traces. Arrivé au bar, Jonny se rend compte que son portefeuille lui a été dérobé. Après un court échange de politesse, Jonny récupère son bien grâce à l’aide de Jim Bridger, un ami de son père. Les deux hommes se rendent dans les Blackhills, là où habitait James Hamilton du temps de son vivant. Jonny y découvre un obscur ouvrage et une vision cauchemardesque lui apparaît lorsqu’il ouvre le corpus. Immédiatement après, une troupe de cavaliers surgit de nulle part et se lance à leur poursuite. Dans cet album à l’ambiance digne d’un western assez flippant, les faits réels et la fiction se mélangent astucieusement. Dynamique et haletant, le récit balance entre action et mysticisme avec ses esprits vengeurs vêtus comme des bandits de grand chemin. Les personnages principaux sont bien campés et le graphisme les met parfaitement en valeur. Très esthétiques, les dessins ont une fluidité surprenante faisant de cet ouvrage un album terrifiant et captivant. « Badlands », sixième tome de « Corpus Hermeticum », par Gonzalbo et Cassini, est paru aux éditions Soleil, collection Terres Secrètes.


BD commentée par Maïté Vanneste

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : soleil, corpus hermeticum, gonzalbo, badlands, cassini, terres secretes |  Facebook |

25/09/2009

Orang-Utan / Eco warriors, T.1 / Marazano, Lamquet / 12bis

Notre planète est en danger. On nous le serinne quasiment à longueur de journée. Nous ne connaissons pourtantb pas toutes les implications des dérèglements écologiques dont l’activité humaine est responsable. Il ne nous apparaît pas clairement pourquoi la disparition des abeilles mobilise dix-mille personne en congrès pour essayer de les sauver. Nous ne comprennons pas pourquoi la disparition des abeilles entraînera la disparition de l’espèce humaine dans les trois semaines. C’est dire l’importance de l’enjeu. C’est un double enjeu. D’abord bien sûr celui de suaver ce qui peut encore l’être en inversant le processus de destruction de notre environnement. Mais c’est aussi celui de l’éducation. Comprendre le pourquoi des choses permet de s’impliquer, de se sentir pleinement concerné. Cette nouvelle série n’a pas cette ambition suprême mais elle y contribue. Ce sont les petites pierres qui font l’édifice. Les guerriers écologistes interviennent pacifiquement pour tenter de préserver, dans ce cas-ci, une dizaine d’orang-outans. Ils sont confrontés à des rebelles dont les motivations sont à mille lieues des leurs. Une autre menace, plus dangereuse encore, est celle qui ne se montre pas au grand jour et qui met en jeu des intérêts économiques liés à la chimie. « Orang-Utan » est le premier tome très réussi de « Eco warriors » par Richard Marazano et Chris Lamquet, aux éditions 12bis.

 

BD commentée par Marc Descornet

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : marazano, 12bis, lamquet, orang-utan, eco warriors |  Facebook |

24/09/2009

Team Medical Dragon / Nogizaka, Nagai / Glénat / coll.Seinen

Le docteur Akira prépare une thèse sur l’opération Batista. Cette opération en est au stade expérimental et consiste en une intervention chirurgicale extrêmement dangereuse. Il s’agit d’une ablation de zones malades du coeur. Pour se donner toutes les chances de réussir les dix opérations nécessaires en soutien de sa thèse, le docteur Akira s’est adjoint les services d’un médecin hors normes, un franc-tirreur Ryutaro. Cet homme n’a pour seul souci que le bien du patient. Pour atteindre cet objectif, il doit faire face aux intérêts contradictoires des uns et des autres mais surtout imprimer une nouvelle dynamique au sein de l’institution hospitalière. Il n’a pas de prise à ce niveau car nous entrons dans la sphère politique et d’influence. Les luttes de pouvoir, ce n’est pas son domaine. Et pourtant c’est là que se situe le plus important déploiement d’énergie de l’hôpital. C’est tout le système des soins de santé japonais qui en est affecté. C’est comme une gangrène qui en toucherait toutes les composantes. Cette BD engagée met en lumière de graves dysfonctionnements que l’on peut aussi retrouver, à une moindre échelle, dans nos contrées. Un plaidoyer sous forme de suspense halletant, le septième tome de « Team Medical Dragon » de Nogizaka et Nagai est paru aux éditions Glénat, dans la collection Seinen.

 

BD commentée par Marc Descornet

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : glenat, team medical dragon, nogizaka, nagai, seinen |  Facebook |

23/09/2009

Nomades / Orbital, T.3 / Pellé, Runberg / Dupuis / coll.Repérages

Le genre de la science fiction et du fantastique connaît un succès ininterrompu depuis des décennies. C’est probablement celui qui permet à l’imaginaire d’explorer le plus loin. Mais si les possibilités sont infinies, à l’image de notre univers en expansion, c’est avant tout le talent de ceux qui racontent qui fait une bonne histoire accrocheuse. Car dans ce foisonnement des possibles, la cohérence d’un récit va donner toute sa crédibilité à l’imaginaire. Serge Pellé et Sylvain Runberg ont réussi cette délicate alchimie. L’ancrage dans notre réalité, ce sont ces humains du futur qui nous ressemblent dans tout ce que nous avons de plus mesquin et d’égoïste. Ce sont aussi ces préoccupations éternelles, au-delà des besoins primaires, la sécurité, le profit. Ce sont des moteurs de l’action transposables dans n’importe quelle civilisation humaine. Mais les aliens ne sont peut-être pas différents de nous, peut-être sont-ils même pires. C’est ce que nous pressentons dans cette nouvelle mission des agents Caleb et Mézoké de l’ODI, une instance confédérée chargée d’intervenir comme garant de la paix entre les peuples. Ce rôle de médiateur se peut pas faire l’impasse sur les différences entre ses membres. Les tensions restent palpables. « Nomades », troisième tome de « Orbital », par Pellé et Runberg, aux éditions Dupuis, collection Repérages.

 

BD commentée par Marc Descornet

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : runberg, dupuis, pelle, orbital, reperages, nomades |  Facebook |