22/09/2009

Loin devant, jamais… / Dédales, T.2 / Godard, Plumail / Glénat / coll.Grafica

Deux ans après la parution du premier opus, nous retrouvons Sébastien et son amie Ariane au beau milieu de leur déjeuner. Toujours perturbé par cette photographie mettant en scène sa propre mort, Sébastien est à nouveau contacté par Lars Heine-Hupin. Cet homme se prétend modèle du célèbre personnage du gentleman cambrioleur inventé par Maurice Leblanc. À peine la conversation terminée, Sébastien et Ariane doivent prendre la fuite. De retour sur Paris, nos deux tourtereaux passent la nuit dans leur voiture avant de se rendre chez Jacques Déthouard, biographe de l’écrivain décédé. Les événements vont rapidement s’enchaîner, entraînant Sébastien et Ariane menottés d’un lieu à un autre. Parvenant à s’échapper, ils vont se voir offrir un marché de la part d’un cardinal pas très catholique qui leur prouvera que l’on peut changer l’avenir. Dans le genre thriller fantastique, le scénario part de faits authentiques liés à la vie de Maurice Leblanc en y ajoutant une touche d’étrange. Héros malgré lui, on a du mal à s’attacher au personnage de Sébastien mais l’intrigue et l’action ne nous laissent pas le temps de souffler. Les dessins au trait réaliste sont engageants tout comme la mise en couleurs de cet album. « Loin devant, jamais… », second tome de « Dédales », par Godard et Plumail, est paru aux éditions Glénat, collection Grafica.

 

BD commentée par Maïté Vanneste

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jamais, glenat, dedales, godard, grafica, loin devant, plumail |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.