18/09/2009

Katouk le Tulpa / Péma Ling, T.5 / Bess / Dupuis / coll.Repérages

Péma Ling est une jeune guerrière rebelle qui se construit une belle réputation parmi les brigands qui écument les montagnes du Tibet. Les autorités essayent de lui mettre la main dessus mais elle est insaisissable. Son art du combat est sans commune mesure. Péma Ling s’est imposée en tant que femme intelligente, rusée et combattive. Elle n’en reste pas moins humaine, même si la magie et le surnaturel fait partie intégrante des traditions tibetaines. Georges Bess illustre à merveille ce Tibet dont il est visiblement amoureux. Il avait déjà dessiné « Le Lama blanc » dans ce même pays. Il restitue avec une extrême justesse la mentalité et les croyances de ce peuple subissant le joug d’un gouvernement oppresseur. Les décors sont  superbes et les personnages façonnés par la misère et la rudesse du milieu. Le texte, légèrement en décalage avec l’action, enrichit ce récit d’une dimension philosophique. Nous y lisons notamment : « les miracles font partie intégrante de la vie. En réalité, il n’y a aucune différence entre l’existance et ce qu’on appelle un miracle. La vie est miracle ». Lorsque Péma Ling frôle la mort, un miracle survient. La présence d’un ange gardien n’y est pas étrangère. Il se nomme Katouk le Tulpa. « Katouk le Tulpa » est le cinquième tome de « Péma Ling », par Georges Bess, aux éditions Dupuis, collection Repérages.

 

BD commentée par Marc Descornet

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dupuis, reperages, katouk le tulpa, pema ling, bess |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.