17/09/2009

Quintus Arrius / Ben Hur, T.2 / Mitton / Delcourt

Ben Hur évoque en nombre d’entre nous le souvenir d’un des plus grands succès de l’histoire du cinéma, un film sorti il y a cinquante ans. L’engouement du public était d’ailleurs comparable lors de la parution du roman de Lewis Wallace en mille huit cent quatre-vingt. C’est l’adaptation plus ou moins fidèle de ce roman initial que nous propose Jean-Yves Mitton. Il s’est lancé dans ce péplum avec ferveur et toute la documentation qu’il avait utilisée dans son autre série romaine « Vae Victis ». Juda Ben Hur est un prince juif qui a grandi auprès de Messala, son ami d’enfance devenu tribun romain. Leurs retrouvailles d’adultes ne se passent pas bien. Messala nourrit de grandes ambitions pour la Judée. Ben Hur n’accepte pas de voir son peuple asservi. La rivalité entre les deux hommes va crescendo. Un accident fortuit va sceller le destin de Ben Hur. Il est injustement accusé d’avoir voulu attenter à la vie d’un dignitaire romain. Messala le condamne aux galères. Sa sœur et sa mère sont emprisonnées. Trois ans plus tard, Ben Hur rame toujours avec énergie. En fait, c’est plutôt la rage et la soif de vengeance qui le maintiennent en vie. Mitton excelle dans le rendu des tensions entre les protagonistes de cette fresque magnifique. Il reconstitue avec brio la fameuse bataille navale au cours de laquelle Ben Hur sauve l’amiral Quintus Arrius qui en fera son fils adoptif. « Quintus Arrius », deuxième tome de « Ben Hur » par Mitton, chez Delcourt.

 

BD commentée par Marc Descornet

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : delcourt, ben hur, quintus arrius, mitton |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.