08/09/2009

Ville Basse / Bruxelles Métropole, T.2 / Di Giorgio, Santander / Glénat / Caravelle / coll.Caravelle Urbaine

Le diptyque entamé plus d’une année plus tôt nous replonge dans ce Bruxelles quelque peu surréaliste et fantastique. Au milieu de la nuit, Mélina et Romain se dirigent vers la gare du Midi pour y découvrir le résultat des prouesses dans le domaine de l’aéronautique. Alors que les deux amants se disputent, Mélina quitte soudainement le champ de foire et se fait kidnapper par le mystérieux tueur en série. Parti la secourir, Romain arrive trop tard mais découvre sur les lieux un indice qui le conduit jusqu’à la demeure du suspect. Parallèlement, Mélina découvre le journal de Léa, une des premières victimes, où elle y est décrit les événements qui l’ont conduit à sa mort. Dans une ambiance identique à celle du premier opus, l’intrigue évolue lentement. Qu’importe le rythme, il nous permet d’admirer avec grand plaisir les superbes décors bruxellois. Très détaillé, le magnifique graphisme a tous les atouts pour attirer le regard. Finesse et précision se retrouvent également dans les traits des personnages aux couleurs joliment nuancées. Plus classique, le scénario bénéficie toutefois du talent de conteur de l’auteur qui vient rehausser l’ensemble. « Ville Basse », second tome de la série « Bruxelles Métropole », par Di Giorgio et Santander, est paru aux éditions Glénat Caravelle, collection Caravelle Urbaine.

 

BD commentée par Maïté Vanneste

 

Les commentaires sont fermés.