06/09/2009

La nuit de la disgrâce / La marque du péché, T.2 / Trillo, Domingues / Drugstore

Dans ce second volet, nos deux tourtereaux, Thomas et Angustias, mènent leur quête en parallèle. Ayant fui la demeure familiale, Angustias tombe aux mains des Indiens et plus particulièrement de l’un d’entre eux nommé Huinquen. Tout en muscles, ce dernier ne compte pas la laisser filer et n’hésite pas à recourir à la force pour la dresser. Enchaînée dans sa tente, Angustias y trouve le cachier de Thomas, son amour de Français exilé en Argentine. Toute l’histoire de Thomas s’y trouve depuis son départ de la France en passant par leur première rencontre et les événements qui suivirent. Angustias apprend ainsi que Thomas est à sa recherche et qu’il est bien plus près qu’elle ne le pensait. Si l’accent est souvent mis sur l’expérience d’Angustias, le rythme du récit ne s’en fait pas ressentir. L’utilisation du cahier comme moyen de flashback au cœur de l’histoire est parfaitement maîtrisé et n’occasionne pas d’altération dans la fluidité de la lecture. Les rebondissements sont étonnants et s’enchaînent de manière imprévisible si bien que l’histoire ne manque pas d’intérêts. Les personnages sont expressifs et les ambiances sont réellement bien restituées par des aquarelles aux tons sobres. « La nuit de la disgrâce », second tome de « La marque du péché », par Carlos Trillo et Horacio Domingues, aux éditions Drugstore.

 

BD commentée par Maïté Vanneste

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : drugstore, la nuit de la disgrace, la marque du peche, trillo, domingues |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.