02/09/2009

Les Tondues / L’Enfant maudit, T.1 / Monin, Galandon / Bamboo / coll.Grand Angle

Gabriel a été abandonné tout bébé en mille neuf cent quarante cinq. Bien plus tard, à la mort de ses parents adoptifs, il s’est rendu à Paris. Il travaille comme ouvrier dans une usine. Il mène une vie paisible et sans reliefs, faite de peu de choses. Mais arrive le temps des affrontements dans les rues de Paris. Les CRS tentent de mater la révolte estudiantine de mai soixante-huit. Bientôt les ouvrier rejoignent les étudiants dans leur lutte, entraînant Gabriel dans le tourbillon. C’est le début pour lui de l’éveil d’une conscience, d’une remise en question. Ce n’est pas vraiment la fibre révolutionnaire qui va se développer mais plutôt un besoin de plus en plus pressant de connaître ses véritables origines. Gabriel se rend donc aux portes du couvent qui l’avait reccueilli, espérant que subsiste dans les mémoires l’un ou l’autre élément qui le mette sur la piste de ses parents. Le temps a passé et les indices sont difficiles à collecter. Cette quête devient essentielle pour lui. Il veut notamment comprendre pourquoi la police le traite de « rejeton de boche ». Et puis, il y a cette marque étrange au niveau de son aisselle. Ce récit qui s’annonce dense et plein de mystère. Au-delà de l’intrigue et de la quête identitaire se profilent quelques thèmes intéressants. A suivre : « Les Tondues », premier tome de « L’Enfant maudit », par Monin et Galandon, aux éditions Bamboo, collection Grand Angle.

 

BD commentée par Marc Descornet

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bamboo, galandon, grand angle, monin, les tondues, l enfant maudit |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.