28/07/2009

La confession d’Agathe / Le dernier des Schoenfeld, T.1 / Bartoll, Hervan / Glénat / coll.Grafica

En guise de mot d’introduction, Agnès Bartoll nous fait le récit d’un pan de son histoire familiale. Cette fiction, publiée sous forme de mini-série, est en effet inspirée de faits réels, ayant été vécus par sa mère, unique survivante de l’holocauste. Sentant son heure venir, Agathe apprend la vérité à John, le fils de sa sœur qu’elle a élevé comme le sien. Leur nom de famille n’est pas Dillman mais bien Schoenfeld. À travers de nombreuses photographies, Agathe retrace l’histoire d’une famille heureuse possédant même un domaine tant les affaires fonctionnent bien. L’arrivée des Allemands va tout changé. Après la mort d’Agathe, John se rend à Rabaillac, petit village de France où habitait sa famille. À présent, ce sont les Auberoche qui sont maître du domaine, tout comme de l’usine dirigée auparavant par son père. Bien décidé à faire la lumière sur ces événements, John tient là son nouveau roman. Cette grande saga familiale retrace l’enquête menée par un jeune homme sur ses origines jusque là inconnues. L’intrigue est savamment distillée dans cette fiction historique au dessin semi-réaliste. Très réussi, le graphisme est rehaussé par sa mise en couleur à l’aquarelle. « La confession d’Agathe », premier tome de la trilogie « Le dernier des Schoenfeld », par Bartoll et Hervan, est paru aux éditions Glénat, collection Grafica.

 

BD commentée par Maïté Vanneste

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : glenat, grafica, bartoll, la confession d agathe, le dernier des schoenfeld, hervan |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.