12/06/2009

Trompe la mort / Clérisse / Dargaud

C’est l’histoire de Marcel, quatre-vingt cinq ans, ancien clairon pendant la seconde guerre mondiale. C’est l’histoire d’un héros, d’un glorieux vainqueur d’une guerre crapuleuse. C’est la petite histoire d’un homme humble que la grande Histoire a voulu élever au statut de mythe. Mais il se rebiffe. Marcel reçoit la visite de sa petite fille, une jeune femme excentrique qui illustre parfaitement le fossé entre les générations. Marcel aussi se paye une excentricité. Il décide de retrouver son clairon qu’il a enterré le jour funeste où son régiment a été encerclé par les Allemands. Il prend la route à bord du taxi-clairière de sa petite fille pour une folle échappée teintée de nostalgie. Les savoureux dialogues entre les personnages rehaussent un récit déjà rudement bien charpenté. Une foison de thèmes peu communs sont abordés avec justesse et un sens humain prononcé. La communication intergénérationnelle, quoique semée d’embûches, trouve sa voie. L’aberration qui consiste à envoyer toute une brillante jeunesse à la boucherie est dénoncée en douceur mais fermement. Le même procès est subtilement fait à la récupération politique des prétendues actions héroïques des petits soldats partis défendre la nation et qui, surtout, y ont laissé la vie. Alexandre Clérisse signe sur un ton personnel un livre nécessaire, pour notre mémoire et pour notre vision d’avenir : « Trompe la mort », aux éditions Dargaud.

 

BD commentée par Marc Descornet

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dargaud, trompe la mort, clerisse |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.