29/05/2009

Les nuits assassines / Goum, Buyn Ki-Hyun / Casterman / coll.Univers d’auteurs

Ce récit se situe dans les Alpes autrichiennes dans les années septante. Un homme meurt dans la fleur de l’âge, plongeant sa famille dans un profond désespoir. Son épouse Helga, jeune veuve, n’a jamais vraiment été acceptée par cette famille aux rancoeurs dissimulées et tenaces. Ce n’est pas cet isolement tragique qui va arranger les choses. D’ailleurs, la situation va empirer très rapidement. Un nouveau décès, terrible, va endeuiller ce petit monde ; un bébé meurt accidentellement étouffé. Puis c’est une véritable série noire qui voit les morts se succéder à un rythme effarant. Ces bouleversements déstabilisent ce microcosme, font resurgir les vieilles histoires, les secrets inavouables. C’est joliment dessiné et rudement bien structuré. La tension monte crescendo jusqu’au dénouement final. Les révélations éclairent le lecteur au compte goutte. Ce polar dense prend une dimension plus angoissante encore lorsque le surnaturel s’y invite. Un sentiment d’horreur étreint alors le lecteur avec insistance. Il n’y a bientôt plus aucun doute que ce sont des meurtres. Mais les circonstances posent question, et pas seulement quant à l’identité du coupable. Ce qui est surtout intéressant, ce sont les relations entre les protagonistes, leurs réactions, la mise en lumière de leur bassesse. Une belle réussite : « Les nuits assassines », par Goum et Buyn Ki-Hyun, aux éditions Casterman, collection Univers d’auteurs.


BD commentée par Marc Descornet

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : casterman, univers d auteurs, les nuits assassines, goum, buyn ki-hyun |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.