04/05/2009

Sun Ken Rock, T.4 / Bôichi / Bamboo / coll.Doki-doki

La BD coréenne nous réserve de bien agréables surprises. Ce manga made in Korea est admirablement dessiné, empruntant les codes de ses homologues japonais avec aisance et ravissement. Le dessin est soigné, les héros bien bâtis, les situations rythmées à souhait, le déroulement du récit nous réserve son lot de bonnes surprises. Ken est un jeune japonais immigré en Corée pour y retrouver son amour inavoué, la jolie Yumin. Yumin s’est enrôlée dans la police. De son côté Ken s’est retrouvé, suite à un malicieux concours de circonstances, chef de gang. Il déploie des trésors d’imagination pour cacher ce statut et espérer séduire Yumin. Ce n’est pas gagné. D’autant que Yumin nourrit une aversion toute particulière à l’égard des gangs. Dans ce nouvel album, nous allons d’ailleurs en comprendre les raisons, grâce à un flashback dans le passé de Yumin. On peut dire que cette charmante et inaccessible fliquette est au centre de ce quatrième opus puisque nous allons aussi découvrir son anatomie jusque dans ses détails les plus secrets, avec une référence discrète à l’imagerie érotique japonaise. Un album assez coquin qui nous réserve toujours une bonne dose d’action dans des mises en pages audacieuses, sans oublier l’humour omniprésent. « Sun Ken Rock », tome quatre, par Bôichi, aux éditions Bamboo, collection Doki-doki.


BD commentée par Marc Descornet

 

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bamboo, sun ken rock, boichi, doki-doki |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.