23/04/2009

Kinky et Cosy / Nix / Le Lombard

L’humour est un genre qui a été exploré dans ses moindres retranchements. Les auteurs les plus caustiques ou subtils ont donné leurs lettres de noblesse aux différents niveaux de compréhension. On parle d’humour deuxième degré, troisième degré et même soixante-sixième degré. La surenchère est allée très loin, avec une inventivité extraordinaire. Le champ d’investigation s’est élargi à l’infini. Nix a décidé d’en revenir aux sources et d’exploiter l’humour premier degré et d’en retirer la substantifique moelle, à l’extrême. Le résultat est percutant. Il met en scène Kinky et Cosy, une paire de jumelles cyniques dénuées de scrupules. Mais il ne s’arrête pas là. Nix construit tout un univers étriqué, obsessionnel, impitoyable, avec des personnages récurrents, tous plus vicieux les uns que les autres. Il n’y en a pas un pour rattraper l’autre. C’est un véritable catalogue des pires travers de l’humanité. Le lecteur reçoit ces strips comme autant de baffes cinglantes. Les réactions que cette BD déjantée suscitent vont du rire jaune à l’indignation. Kinky et Cosy sont les ambassadrices du l’humour noir et salasse, au paroxysme du politiquement incorrect. Cet épais pavé regroupe la quintessence des exploits des ineffables petites filles. Un album réservé à un public averti : « Kinky et Cosy », par Nix, aux éditions Le Lombard.

 

BD commentée par Marc Descornet

07:00 Écrit par Marc Descornet - La BD en Bulles dans Commentaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : le lombard, kinky et cosy, nix |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.